©CC BY-SA 2.5 / Aerocene Foundation
icons

Tomás Saraceno - Aerocene

Saraceno rêve d'un avenir de villes volantes, qui flottent grâce à l'énergie éolienne et solaire. Les prototypes volent dans l'air et filment tout ce qu'ils enregistrent.

Poortersloge
gratuit

De installatie

Aerocene

L’installation vidéo Aerocene s’inscrit dans le projet multidisciplinaire de longue durée baptisé Aerocene, qui présente une nouvelle ère. Synthèse entre l’art, la technologie et la sensibilisation aux questions environnementales, Aerocene incarne une vision du voyage sans énergies fossiles et sans émissions polluantes, ainsi que de l’habitat dans les airs. Tomás Saraceno explore de la sorte les dimensions scientifiques et artistiques de la problématique environnementale. La performance proposée au printemps dernier dans le centre-ville prend la forme de sculptures-ballons en lévitation. Celles-ci tirent leur capacité à flotter de la chaleur du soleil : la différence de température créée entre l’intérieur et l’extérieur de l’enveloppe leur permet de se déplacer sans générer d’émissions. Avec cette constellation, Aerocene fait vivre l’espace public à Bruges. Intégralement filmé, l’événement est présenté dans la Poortersloge pendant la Triennale.

bio

Tomás Saraceno

Tomás Saraceno (° 1973, Tucuman, AR) vit et travaille à Berlin (DE). Il a d'abord été formé en tant qu'architecte et est maintenant considéré comme l'un des artistes les plus visionnaires de sa génération. Son travail est de nature expérimentale, alimenté par les mondes de l'art, de l'architecture, des sciences naturelles et de l'ingénierie. Ses sculptures flottantes, ses projets communautaires et ses installations interactives explorent de nouveaux modes de vie, de vie et de travail durables. Les projets de Saraceno sont étroitement liés à l'utopisme débridé des architectes radicaux des années cinquante et soixante du siècle dernier.